- M'sieu le boucher....., j'vous la souhaite bonne et heureuse!... - Quoi qu'vous m'southaitez?... elle est jolie, votre année 1858....... c'est celle où l'epicier du coin pourra se mettre à vendre mes gigots!.....

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account