LA MORT DE SAPHO. Jeunes filles, voyez où nous conduit l'Amour! Sous nos pieds si mignons, le gueux creuse un abîme Où l'on tombe aisément; car du plaisir au crime Le chemin est bigrement court. (Mlle. Esther, poésies morales.)

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account