Rifolard est plus charmé que jamais de ne s'être pas fait tuer dans les journées de juin, puisque cela l'aurait privé du plaisir de se promener dans les rues de Boulogne sous une pluie de fleurs.

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account