Messieurs, accablé sous le poids du malheur, ruiné, dépouillé, j’ai perdu la tête, j’ai abandonné tout ce qui m’était cher, ma patrrrrie, mes créanciers, tout le bataclan…. me voici sur la terre étrangère….m à l’abri de mes persécuteurs, mais prêt aux plus grands sacrifices pour conserver intact le nom de Macaire. En conséquence je vous offre 2 pour % payables en dix ans ; .... par un refus vous ne pourriez que perdre l’espoir du sus dit 2 pour % et l’estime de votre serviteur Macaire.

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account