Une querelle d’Allemand. - .... Oui, Monsieur, faites moi le plaisir d’assigner ce gaillard là à bref délai... attenu que le dit sieur se refuse à imprimer mon journal et par ce fait ruine mon entreprise ; pour se voir condamner à 67,000 f de dommages et intérêts..... – Mais sur quoi fonde.t.il son refus ? – Oh sur une bêtise..... une misère,,,, sur ce que je dois le payer comptant et que je suis en arrière de 21 mois…. C’est un pauvre prétexte, une querelle d’allemand.

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account