LE BÊTOPHILE. Le bonheur suprême du Bêtophile est de se composer à domicile une petite ménagerie au sein de laquelle il passe sa vie. On peut lui appliquer avec vérité le proverbe: "Dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es.

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account