LE CHEVALIER DE L'ÉPERON D'OR. Se disant ancien Colonel des gardes de sa Sainteté, depuis aide de camp du Prince de Monaco, attendant pour prix de ses services un poste distingué dans le Gouvernement.... cependant il accepterait volontiers un bureau de tabac ou une place d'inspecteur du balayage; du reste brave comme tout chevalier de son ordre, pour un rien demandant raison aux enfants de cinq ans, faisant parfaitement des excuses dès qu'on le regarde en face.

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account