Mr. Tout affaires, avocat sans causes, se donne l’air empressé, et renverse, chaque jour, dans la salle des pas perdus, une douzaine de moutards, écrase cinq ou six carlins, et espère grace à cette gymnastique, faire croire à ses nombreux clients.

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account