Le trépas du caniche. Oh mon Dieu, mon Dieu, est il possible!.... pauvre zozore, ma joie, ma consolation, je ne le verrai plus!.... ah! je vois que je n'y survivrai pas. - Malheureuse épouse! comme le tien mon cœur est navré. Viens sur mon sein nous confondrons nos larmes. Hélas! que veux tu: nous sommes tous mortels!

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account