« ........... Vous m’éveillerez à l’heure du diner. » l’huitre. Grosse, grasse, épaisse, dodue, goulue, ne s’éveillant que pour prendre sa nourriture, et ne s’endormant que pour la digérer l’huitre ne mange pas pour vivre : elle vit pour manger. Son appareil Locomoteur et industriel est nul. Elle végète sur place, et ne manifeste son existence que par l’exactitude, le nombre et la qualité de ses repas. Toute son énergie vitale est dans son estomac. C’est ce qu’on peut appeler un animal de loisir, sa seule mission sur terre paraît être en effet de consommer sans travailler, tandis que d’autres travaillent sans consommer. Elle s’acquitte parfaitement de cette mission providentielle. – (Lacépède - Histoire naturelle).

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account