Un duel. Vois tu, je t'aurai dit: tu es un coquin, et toi tu voudras te battre en duel. Alors je te tue.... – Mais non, puisque c’est toi qui m’as dit coquin, c’est moi que je te tue... - Non, non, ça ne se fait pas comme ça

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account