(Bertrand) Dis donc, s’ils allaient nous faire un mauvais parti tous ces meurt-de-faim là ?... (Robert Macaire) Qui, la populace ?... tu ne la connais pas, ça crie, ça geule après les gens riches, comme les chiens après les mendians, mais ça ne mord pas........... c’est pas méchant c’est bête et v’la tout...... (Il crie très haut) héééé.....hopp !!..... garrrre...gare-gare !...... (Le peuple remarque avec attendrissement qu’il n’a écrasé personne et qu’il a l’air très bon enfant).

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account