Vous êtes banquier, monsieur ? – Oui, monsieur, je fais une banque, et une fameuse ! J’ose le dire : je fais la banque du commerce de Beaucaire, capital 4 millions. Ma haute capacité, ma probité, mes connaissances financières sont une garantie du plus immense succès, aussi les actions s’enlèvent, on se bat pour en avoir et l’on en a pas, elles sont toutes prises...... – Tant mieux, monsieur ; car il vous sera plus facile de payer cette lettre de change de cent écus pour laquelle je vous arrête. – (Macaire stupéfait) Fichtre !! C’est différent !..... Alors, monsieur, la vraie vérité, c’est que je n’ai pas le sou, je n’ai pas le premier sou !.... Mais, attendez un peu et la première action qui se placera sera pour vous. Avis : On souscrit chez Mr. Bertrand, Agent de change. Mr. Wormspire, Banquier, et Mandrin, Notaire.

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account