L’artiste Robert-Macaire (Bertrand, au propriétaire) C’est un fameux peintre qui s’extasie sur la beauté de votre cheval et qui demande à en faire une étude... (Le propriétaire congratulé) très bien ! très bien ! (Robert Macaire au propriétaire) quelle magnifique bête !! Oh ! Monsieur, quelle magnifique tête vous avez !!.... permettez donc que je complète mon étude en vous peignant à côté de votre magnifique cheval ....... cela fera un tableau magnifique............. Un mois après, le propriétaire reçoit une croute vernissée, encadrée et accompagnée d’une demande de mille écus.... il refuse de payer ce qu’il n’a pas commandé ; Robert-Macaire le poursuit en justice......... il paye alors par crainte du scandale et l’artiste passe à une autre étude.

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account