Tu vas porter cette note aux journaux. Un provincial ayant par mégarde avalé une blague, devint subitement chauve et insolvable, le célèbre Docteur Robert-Macaire en conclut que les blagues ruinant les uns doivent, d’après le système homéopathique, enrichir les autres. Ce traitement médical lui a complètement réussi. Avis aux perruques. Et comme je suis nommé dans cet article, demain en vertu de la loi du 9 7bre 1835, je réclamerai l’insertion de la lettre que voici : Monsieur le Rédacteur Je vous prie de déclarer que vous ne tenez pas de moi l’article dans lequel vous m’avez nomme hier, je m’occupe il est vrai de guérir la calvitie (rue Belle Charge, N°1), mais je la traite par un autre moyen que celui dont vous parlez. J’ai l’honneur, etc. Robert Macaire (rue Belle-Charge, N°1).

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account