- Monsieur on m’a volé un billet de 1000 f. – Très bien ! Madame j’ai votre affaire, le voleur est un de nos amis. – Pourrais-je ravoir mon billet et connaître celui qui me l’a pris ? – Rien n’est plus facile ! Donnez moi 1500 f. pour mes démarches et demain le voleur vous rendra le billet et vous remettra sa carte.

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account