- Eh! bien, monsieur Caboulot, vous ne venez pas?........ il est temps de rentrer chez nous...... - Non..., j'ai vu un oiseau venir se remiser sur cet arbre,...... je ne vois rien bouger...., il dort probablement......, mais dusse-je passer la nuit ici, je le surprendrai à son réveil!........

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account