- Comment, Madeleine, avez-vous accepté un morceau pareil?.... - Madame, le boucher m'a dit comme ça que le commerce de la boucherie allait être libre et que c'est pourquoi qu'y commençait par prendre la liberté de m'donner c'morceau-là!......

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account