Cavales cosaques mortes de soif, pour n'avoir pu aller se désaltérer à Constantinople, ainsi qu'on leur avait promis, dans les baignoires de marbre des sultanes!.....

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account