LE BAIN A LA LAME. LE BAIGNEUR: Y n'faut pas qu'madame crie et s'débatte comme ça..... Si madame s'débat j'pourrai la lacher et si j'lâche madame, madame n'manquera pas de s'noyer. LE MARI: C'est égal je croyais que c'était plus amusant que ça les Bains de mer.

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account