UN LUTTEUR MALHEUREUX. Voyons, mon ami Léon, avalez-moi ça... c'est du baume d'Argenteuil... ça m'a toujours réussi toutes les fois qu'un de mes hommes a eu l'imprudence de se séparer de mon escouade et a reçu quelqu'affreux renfoncement!... une autre fois, faudra pas vous aventurer tout seul contre la majorité!

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account