Viens donc jouer dans la prairie, Lui dit un espiègle moutard; Barrot de la plaisanterie Ne se doute encore que trop tard! C'est bien en vain qu'il s'évertue, Car lorsqu'on s'est laissé tromper Là, comme ailleurs, place perdue, Est difficile à rattraper! Stances morales, par le général d'Hautpoul. (cultivant les muses en secret.)

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account