Un discours fatiguant pour le président. Espièglerie que se permettait volontiers le jeune Estancelin, du temps ou le majestueux Barrot était Président du Conseil des Ministres, le majestueux Barrot ne ressemblait plus alors à un soleil, mais bien à une comète.

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account