Mon brave garçon, vous êtes fort heureux d'être tombé sur mon bureau de placement.... vous pouvez bénir votre étoile et mon annonce... il y a des gens qui pour vous promettre un emploi vous prendraient les yeux de la tête... moi je ne vous demande que soixante francs sur lesquels je remets un tiers aux pauvres, un autre tiers aux indigens, et le dernier tiers aux nécessiteux!

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account