Les temps sont durs, et il faut vivre dé privations cette anné!.... A qui le dites-vous, mon cher Ducorneau.... Pour mon compte, toutes les fois que je vais maintenant au spectacle, je me prive d'emmener ma femme!...

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account