- C'est ta faute ma femme... à la campagne on ne devrait jamais aller se promener par le beau temps parce qu'on doit toujours craindre un orage.... voila une jolie route maintenant pour retourner chez nous, et dire que cela s'appelle un chemin vicinal!.. - Ah! jules... pourvu que le torrent ne nous emporte pas!..

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account