O plaisir de l'opium, que tu me ravis ! ... il me semble que j'habite l'Orient... du reste, je ne sais quelle voix secrète me criait depuis longtemps que ma véritable patrie aurait dû être le désert!..

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account