Adieu, mon cher, je vais chez mes éditeurs;... je ne rentrerai probablement que fort tard... ne manquez pas de donner encore deux fois la bouillie à Dodore... s'il a besoin... d'autre chose... vous trouverez ça sous le lit...

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account