LES MENDIANS. La mendicité est formellement interdite à Pékin Nankin et autres chefs-lieux de cantons, mais les indigènes se livrent parfaitement à cette lucrative industrie en se munissant de certains petits ustensiles approuvés par le gouvernement. Ainsi une serinette tournée par un gros gaillard bien nourri et jouant perpétuellement l'air "Vive le vin, l'amour et le tabac" est un signe de profonde détresse! une botte d'allumettes indique clairement que la personne qui la porte souffre beaucoup, et un mendiant qui tient absolument à tirer les larmes des yeux des passans leur fourre sous le nez une botte d'oignons.

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account