LE 1er JOUR DE L'AN. - Les chinois d'après une vieille et respectable tradition, inventée par un confiseur, ne manquent jamais de commencer l'année en allant offrir à toutes leurs connaissances des marrons et des compliments également glacés. On s'embrasse du bout des lèvres, sauf ensuite à se déchirer à belles dents. Rien qu'à Pékin, il se consomme en ce jour mémorable, 300'000 kilogrammes de bonbons, et 290'000 bons-hommes en pain d'épice, aussi le 2 janvier tous les petits chinois ont-ils la colique. Mais n'importe, l'année suivante on les rebourre des mêmes choses coliquifiantes, toujours sous le prétexte de remplir le plus sain des devoirs!...

DSpace/Manakin Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search the repository


Browse

My Account