LE DÉBARQUEMENT. Tout voyageur qui aborde un port de la Chine est immédiatement conduit, comme un malfaiteur, entre deux haies de curieux au bureau des douanes, mais à peine a-t-il touché le sol du céleste empire, qu'il devient la proie des porteurs de bagage, des garçons d'hotels, des interprêtes, des commissionnaires et autres détrousseurs autorisés par la police chinoise.

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account