De tes humbles foutriquets Reçois, le jour de la fête, Ces deux modestes bouquets Que leur dévouement d'apprête. Ils te plairont, car le peuple Français Seul en a fait tous les frais.

DSpace Repository

Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Search BIR


Browse

My Account